Poster un commentaire

La Russie se fera-t-elle flouer ?


Robaise Pierre

Cette manière très culottée d’Erdogan dont le MAE vient d’arriver en Israël pour une visite de deux jours d’annoncer son intention d’étendre son occupation dans le nord de la Syrie on ne l’avait pas vu depuis mars 2020 date à laquelle son « Rameau d’olivier » s’est heurté de plein fouet à la vaillante Résistance de l’armée syrienne et du Hezbollah pour s’arrêter net dans le nord d’Idlib. Si le Sultan vient de déclarer la guerre à Damas sous prétexte à avoir à reloger les réfugiés syriens c’est qu’il croit Astana mort, la Russie affaiblie et le duo OTAN/Israël, assez fort pour avoir raison de la Résistance. Mais est-ce la cas vraiment ?

Alors qu’Ankara envisage de créer une nouvelle zone « sécurisée » à 30 kilomètres de profondeur de la Syrie et qu’il continue d’attaquer les positions de l’armée syrienne, le ministre turc des Affaires étrangères se rend en territoires occupés pour rencontrer son homologue israélien et se pencher sur « des questions régionales et internationales » ainsi que sur « les relations bilatérales ».

Or les relations bilatérales Israël/Turquie sont axées à peu près autour d’un seul et unique chose le pillage du gaz syro irakien le faire transiter par la Turquie en Europe afin de planquer la Russie ainsi que l’exige à ses acolytes turco- israéliens l’axe US/OTAN. Déjà un regain d’agressions de l’armée turque et de ses terroristes est bien visible

Le 22 mai, un drone-suicide, lancé par l’armée turque, a frappé au nom de la lutte contre les FDS le village d’al-Moshayrifah, dans la campagne nord de Raqqa, en Syrie. Un civil a été blessé.

Avant cette attaque au drone, l’artillerie de l’armée turque avait bombardé des terres agricoles près du village de Tell Jumaa, situé dans le nord de Hassaké et contrôlé par des FDS. Trois civils ont été blessés par cette attaque.

La semaine dernière un bus transportant des soldats syriens avait été pris pour cible et des soldats avaient été tués et le Sultan et ses hordes n’avaient pas hésité à pilonner leurs funérailles.

Le Sultan en fait de même dans le nord de l’Irak où la encore sous prétexte de lutte anti PKK il s’en prend aux villages entier à l’effet de les vider de leur population et d’ annexer Sinjar, cette Idlib irakienne dont la conquête permettrait au trio Turquie-Israël-Barzani de mieux piller le pétrole et le gaz syro irakien.

Or c’est dans ce contexte que ce lundi 23 mai, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré que les responsables turcs « entreprennent les démarches nécessaires pour achever les travaux lancés et créer ensuite des zones sécurisées à 30 kilomètres de profondeur de nos frontières sud ».

« Ces opérations commenceront dès que les Forces armées, les Renseignements et la Police achèvent les préparatifs », a-t-il indiqué avant de conclure : « Les régions qui constituent la base des attaques qui visent notre pays et nos zones sécurisées, seront la priorité de notre opération. »

Vu la montée en nombre et en puissance des attaques anti Turquie de la Résistance il est claire que les choses n’iraient pas de soi pour le Sultan et qu’il aurait à faire face à l’armée syrienne et ses alliés . Mais la Russie, Erdogan va-t-il réussi à la flouer encore cette fois en usant de sa vrai fausse opposition à l’adhésion Suède/Finlande à l’OTAN? C’est ce qu’on verra dans les prochains jours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :