Poster un commentaire

Un point de vue Egyptien sur la Chine: Ismail Bashmori


Bruno DRWESKI <drweski.bruno@orange.fr>lun. 12 juil. à 09:23

On peut discuter ce point de vue mais il répond à une attente qu’on ne peut plus nier car il est devenu massif.   Le point de vue d’un citoyen du Sud (égyptien), Ismail Bashmori, un observateur égyptien de la Chine :   « Regardez-moi ces idiots, qui parlent de la Chine comme si elle allait devenir la prochaine Allemagne nazie. Même de nombreux Moyen-Orientaux que je connais entrent dans cette catégorie d’idiots. Avez-vous remarqué que les États-Unis ont envahi ou renversé les gouvernements de 20 pays au cours des 32 dernières années (ma vie) ? L’avez-vous même su ? Vous pensez que ce n’est pas parce que vous êtes prêts à oublier tout cela à cause de Beyoncé et de Game of Thrones et de Snapchat et d’autres exportations culturelles américaines que cela n’est pas arrivé. Les États-Unis m’abreuvent de messages de terreur à propos de Hong Kong, Taiwan, le Tibet, le Xinjiang, la place Tiananmen, le Grand Bond en avant ! Je ne vois aucun cadavre, je ne peux pas vous montrer une seule invasion ou un seul exemple de changement de régime chinois, je ne peux même pas trouver Hong Kong sur une carte ou vous donner un détail factuel sur la place Tiananmen, mais le département d’État américain et tous ses médias me disent que la Chine est mauvaise ! N’êtes-vous pas au moins curieux de voir à quoi pourrait ressembler un monde avec un dirigeant non blanc et non occidental, après 400 ans ? Parce que Dieu sait que ce leader ne sera pas nous. Ce ne sera ni le Brésil, ni l’Afrique, ni le Moyen-Orient, ni l’Inde, ni l’Indonésie, ni le Nigeria, ni le Pakistan. Nous sommes un désastre. La Chine aussi était un gâchis. Mais nous restons un gâchis plusieurs décennies après avoir obtenu notre indépendance, et les Chinois ont suivi leur propre chemin, ont démêlé leur gâchis et ont créé leur destin. Nous ne sommes pas faits de ce que les Chinois ont fait. Je vois la Chine comme un espoir. L’espoir qu’un pays colonisé, brutalisé, primitif et humilié, puisse s’élever au-dessus de son passé – refuser d’être faible plus longtemps – se reconstruire à partir de rien, avec une détermination de fer, et devenir trop fort pour être à nouveau envahi par l’Occident ! L’espoir qu’un pays non blanc, non occidental, peut regarder au fond de lui-même et trouver ses propres solutions à ses problèmes – prouvant ainsi qu’il n’est pas nécessaire de faire confiance (bêtement) à l’Occident pour nous guider ! La preuve que si nous pouvons faire ce que les Chinois ont fait, il n’y aura pas de limites pour nous. Imaginez un monde où les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l’Australie, ne sont pas plus importants que l’Ouzbékistan ou le Paraguay. Un monde où la Cour mondiale pourrait avoir son siège à Kuala Lumpur, la Banque mondiale à New Delhi, les Nations unies à Jakarta, le FMI au Caire. Un monde libéré du système bancaire américain et du dollar comme monnaie de réserve, de sorte que Washington ne puisse plus dire à 200 autres pays avec qui ils peuvent ou ne peuvent pas commercer. Un monde où un Américain peut être jugé pour crimes de guerre à La Haye, et pas seulement un Irakien, un Libérien ou un Serbe. Un monde où l’on n’entend pas parler d’un vaccin fabriqué dans un pays non occidental et où l’on se dit : « Oh, ça doit être du poison ». Un monde où nous ne sommes pas obligés d’immigrer dans les pays qui ont transformé le nôtre en enfer, pour travailler comme vendeurs ou chauffeurs de taxi, ou même si nous sommes brillamment employés – pour vider nos cerveaux de nos pays d’origine dans le meilleur des cas, et les utiliser pour renforcer la richesse et la suprématie de l’Occident en échange d’un gros chèque de paie, au lieu de les utiliser pour rendre nos propres pays à moitié habitables. Quand j’entends que la Chine a construit sa propre station spatiale, qu’elle a fait atterrir un rover sur Mars, qu’elle a mis fin à l’extrême pauvreté, qu’elle a construit la plus grande ville de la Terre, un barrage, un télescope, un réseau 5G, une autoroute, un purificateur d’air, ou quoi que ce soit d’autre qui viendra demain – je ressens la même fierté que si j’étais chinois. Cela ne se produit pas pour nous tous, mais cela se produit pour l’un d’entre nous et c’est un début. Il doit exister un nationalisme des pays en développement, un nationalisme commun à tous les pays qui ont été colonisés et pillés et qui restent économiquement et politiquement sous la coupe de leurs anciens dirigeants. Un nationalisme pour le Sud global. Nous sommes trop divisés, nous avons subi un lavage de cerveau, nous sommes trop dupes et trop faibles – la plupart d’entre nous vénèrent encore les pays qui nous ont détruits, nous sommes non-occidentaux à l’extérieur et occidentaux à l’intérieur, nous haïssons, nous avons peur et nous gobons tous les mensonges sur le seul d’entre nous qui a réussi, et nous quittons nos pays en masse pour les laisser brûler pendant que nous nous « faisons une meilleure vie » en Occident. Voulez-vous vivre sur une Terre dominée par l’Occident pendant encore 400 ans ? Si oui, continuez à faire ce que vous faites. Mais moi je ne le veux pas ! Vous savez ce qui se passera pour nous tous si les souhaits malsains de l’Amérique se réalisent et que sa voyoucratie mondiale fait s’effondrer la Chine ? Rien. La répétition éternelle du statu quo. Plus d’esclavage, de détournement de nos ressources et de gouvernements faibles et corrompus, de néocolonialisme, d’invasion, de changement de régime, de sanctions, de MISÈRE. N’avons-nous pas déjà vu cela ? Libye, Grenade, Syrie, Venezuela, Yougoslavie, Biélorussie, Irak, Iran, Vietnam, Union soviétique. Reposez en paix victimes de ces agressions. Même la FRANCE et le JAPON, pour l’amour de Dieu. Que font les Etats-Unis lorsqu’un autre pays dit NON, ou devient simplement trop puissant, trop bon dans la compétition honnête ? Le Japon était une démocratie de style occidental qui grouillait de troupes américaines, avec une constitution pacifiste rédigée par les États-Unis, une armée quasi inexistante et un gouvernement et une population extrêmement favorables aux États-Unis, et il s’est quand même fait écraser quand il a semblé qu’il allait devenir la première économie dans les années 80. Je me souviens qu’il y a 10-15 ans, la Chine était encore relativement pauvre et impuissante, et Bush et Obama parlaient de la Chine aussi gentiment que des cygnes. Obama a joyeusement dîné avec Xi Jinping fin 2015, a qualifié la Chine de partenaire crucial des États-Unis et a déclaré que les États-Unis se félicitaient de la montée en puissance de la Chine ; c’était du pipeau. Aujourd’hui, Biden, qui était là avec Obama fin 2015 en tant que vice-président, réprimande avec colère un journaliste qui a simplement dit que Biden et Xi étaient de vieux amis. L’Amérique a enlevé son masque. La Chine l’a fait, elle n’était pas censée le faire, alors maintenant elle doit mourir. Quelle différence 5 ans peuvent faire. La Chine est passée de « partenaire crucial » à « menace numéro un ». Nous devrions aider et soutenir la Chine pour qu’elle continue à grimper au sommet, et lui apporter une solidarité sérieuse alors qu’elle résiste à la nouvelle guerre froide de l’impérialisme occidental. Ces 400 années ont été longues. La Chine est le premier pays non occidental à être sur le point d’atteindre un statut d’importance mondiale ultime. Elle est comparable au premier membre d’une famille appauvrie à aller à l’université. Telle est notre famille de nations. Et quand la Chine arrivera au sommet, croyez-moi, ce ne sera pas une répétition de l’empire français, britannique ou américain. Pas un seul pays en développement sur la planète ne sera moins bien loti parce que la Chine sera devenue la première puissance. Il y aura quelque chose de bon dans tout cela pour nous tous, alors réveillons-nous. »

Ismail Bashmori est un observateur égyptien de la Chine.

 http://www.dailyexpress.com.my/read/4459/west-can-t-believe-nor-accept-china-s-progress/?fbclid=IwAR2_TPTWaKFwoHFM1KHu6EDxNo-MmqiArCcVpk3-b8fJH41w2-6pHO7rDcU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :