Poster un commentaire

DABBER YA WZIR… »Ils étaient 4 illustres invités à Carthage


Raja Snoussi

 » DABBER YA WZIR… »Ils étaient 4 illustres invités à Carthage, ce mardi 15 juin. Trois ex-CDG ( Elyes, Youssef et Ali) et l’actuel cancre Hicham. Le chiffre 4 me fait penser à un harem hehh! Et dans la foulée, je me dis: tant qu’à faire, Kais aurait pu en ramener de plus anciens! quitte à les exhumer! Mais entre nous, ils auraient nettement préféré retourner à leurs tombes, dare-dare…Allez, au pif: B. Ladgham, H. Nouira, M.Mzali, R. Sfar, Zine…non pas Zine! Ou encore Baccouche, H. Karoui, Ghannouchi ( le Mohamed), B.C.E ( pas la banque mais Bajbouj). Ils ont tous été 1ers ministres. D’un autre gabarit, d’une autre stature, il est vrai…Je parie qu’ils auraient fait l’affaire…car ils auraient été des morts en présence d’un mort!Avez-vous seulement vu la déplorable prestation de notre chef de l’État? Je vais vous la décrypter et vous régaler d’une belle torture…

Il a donc la brillante idée de convoquer les 4 premiers cités de CDG. Soi-disant pour aider à enclencher un dialogue national afin de sortir de la crise…Ce fut hélas une séance de torture inédite pour ces 4 convives et pour les pauvres citoyens!J’en garde encore des sueurs froides!Un calvaire, disais-je, de 23mn 24s. Plus qu’un sale quart d’heure ! Même si ça a dû cartonner en termes d’audimat…Un discours redondant, du réchauffement au « babour »…le feu est vif mais la cuisson pas bonne! Or, lorsqu’on veut dialoguer, on adopte un ton convivial, agréable, de détente, parler en dialectal à la limite, compréhensible et accessible.Wallah qu’il exagère avec son arabe littéraire sophistiqué, ridicule, creux, à bafouiller , à tonitruer comme si la guerre était imminente !A réciter les mêmes formules, tel un chapelet et qui finit par nous lasser !Pourquoi diable vouloir renouer et dialoguer avec ces bras cassés ? Qu’ont-ils fait de si extraordinaire? Et quel manque de fair-play de réunir autour d’une table d’ex-cancres qui ont prouvé leur incompétence ! Pour servir de renfort à un Hich-Mech à côté de la plaque, qui se fait passer des savonnettes en public, en permanence et s’accroche, malgré tout, obstinément à sa Kasbah…Tu parles d’un dialogue! Après ce monologue à te faire tomber à la renverse ! Avec ce ton solennel, formules quasi identiques, les yeux exorbités, le visage livide, l’air dégoûté, courroucé, les dents prêtes à mordre…Au fait, son masque, il est où Nadia Akacha? Me dis pas que tu l’as dissimulé exprès pour qu’il nous fasse un peu plus peur…C’est dément de ta part, Cruella!

Mais d’où nous sort cet androïde, improvisé Président? Des urnes? Bien sûr…c’est ça ! C’est du joli! Et dire qu’on doit encore le subir jusqu’en 2024!!! A mon avis, la courbe des suicides augmentera en flèche d’ici là !Regarder Kais speecher, c’est le supplice légalisé…une géhenne édulcorée !A le voir, assis là, à blablater, avec, derrière lui une immense bibliothèque, riche sans doute en enseignements, en leçons de vies, en.science politique…Pourquoi ne s’en est-il pas inspiré pour venir tenir un discours de vrai chef d’État, de fin diplomate, et de Président sympa ? Il jubile, meskine, à passer des savonnettes à ses convives, éberlués, béats…Lorsque je l’ai vu rouler des yeux, postillonner, grincer des dents, j’ai mis ma tête sous l’oreiller! De peur qu’il ne crève l’écran et sorte nous saisir par le collet!!Ce qui a fini par m’achever, c’est ce ton guerrier, ce verbe rêche, ces allusions à peine cachées. Et le profil bas que ses invités ont adopté…

C’est donc ça le Pouvoir ? Une mascarade, une hérésie, un cas qui relève de la psychiatrie ?Un homme sec, colérique, vilain à voir, désagréable à entendre ! Son austérité est glaçante et son langage codé sont dignes d’un thriller de séries-tv…Kais, une bonne fois pour toutes! Qui sont ces gens qui nous veulent du mal, qui mentent , qui volent, qui complotent ? Qui veut t’assassiner Kaiston hein? A qui pourrait bien profiter le crime? Te prendrais-tu pour Kennedy, Martin Lutherking ou Guevara ? Arrête ce délire voyons ! Basta!Tu es, hélas! pour l’instant, le Président des tunisiens, de tous les tunisiens, tu entends?!Ta campagne électorale-bidon, c’est fini Kaiston! Maintenant, faut ptet bosser un p’tit chwaya et résoudre tous ces problèmes récurrents et à venir.Ces 3 ex-CDG ne sont plus dans le créneau, c’est fini! Et c’est si gênant pour cette tête mouchetée de Hich, de les appeler à la rescousse…Du genre » dabber ya wzir wella racek itir! » Au fait, tu comptes les payer en tant qu’intérimaires de la dernière chance?Kais, tu es la parodie de toi-même. Tu ne sais pas ce qu’est un dialogue et encore moins des prises de décisions fermes d’un vrai chef d’État ! Kais, tu es l’homme du monologue interminable…et minable. Kais, va consulter car ton cas semble désespéré!Kais, tu oublies que tu as la charge de mener le sort de 12 millions de tunisiens, qui attendent, se font lyncher, tabasser par les sbyres de l’homme à la tête de boeuf mouchetée, assis à tes côtés.

Kais, Carthage n’est pas une cour de récré ni un cirque de demeurés. Kais, ta com’ est nulle et tes conseillers de piètres novices si peu zélés.Kais, tes colères nous empoisonnent la vie et tes apparitions dans les médias nous ridiculisent aussi !Kais, tes  » mouhawalet ertiyelek », la baguette l’enveloppe…ça commence à bien faire ! Arrête, de grâce, avec ce délire car l’Histoire , le « tarikh » ne va pas occulter tes bourdes. En plus de les inscrire, à la plume d’oie, dans le bêtisier des annales de notre triste État…Arrête, s’il te plaît ou alors, saisis qui de droit…Ainsi donc, tu te réveilles un beau matin et ta Majesté, tu songes à un dialogue qui préparerait un autre dialogue…Dans la foulée, tu projettes de faire un Destour véritable et d’instituer un nouveau régime politique. Bonne chance Messire!Mais, puis-je te signaler que le couffin du tunisien est vide, que la rue est à feu et à sang, que les jeunes que tu as tant séduits et embobinés au seuil des urnes, ces jeunes fuient, se noient, se droguent à l’alcool frelaté et autres substances, qu’ils vivent le décrochage scolaire, la misère noire…

Arrête, Kais, avec tes leurres! L’heure est au travail, au vrai patriotisme, pour sortir le pays de sa léthargie, ses divisions et sa discorde !On n’a pas besoin d’un Président qui pique des colères en live…Le monde nous regarde Kais!Et puisque tu connais tous ces voleurs, traîtres et criminels, qu’attends-tu pour faire juger tous ces scélérats ?Te faire entourer de ces 4 lascars pour un potentiel dialogue, c’est non seulement une perte de temps mais tu mènes le pays droit dans le mur! Hehh…ce n’est plus  » harim essoltan » mais  » harim el bohtan »…

Après cette séance de torture, j’avais heureusement mes yeux, pour pleurer ma chère Tunisie. D’impuissance, de lassitude, de désespoir. Tes خ، tes ض، tes ز de : تاريخ، بعض، خونة، جلاويز…résonnent encore dans ma tête !Du coup, je me suis mis à rêvasser d’un Président, muet , masqué…Mais capable de fédérer et de nous apporter, enfin: travail, liberté et dignité…Comme aime tant à le ronronner ce Kaiston à l’allure de robot téléguidé…

Bruxelles, le 16.06.2021 Raja Snoussi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :