3 Commentaires

ÉCHEC DU CANADA À L’ONU: VICTOIRE DU PEUPLE PALESTINIEN


ÉCHEC DU CANADA À L’ONU: VICTOIRE DU PEUPLE PALESTINIEN

«Les positions anti-palestiniennes du Canada ont fortement contribué à sa défaite au Conseil de sécurité.
«Certes de nombreuses raisons, que nous partageons, expliquent le revers humiliant infligé au Canada par les ambassadeurs et ambassadrices des Nations unies.
«’Mais nous sommes convaincus, affirme Karen Rodman, de Just Peace Advocates, que le triste bilan d’appui aux résolutions anti-palestiniennes du gouvernement Trudeau a contribué, sans aucun doute possible, à son incapacité d’obtenir un siège non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies.
«’Tous les défenseurs des droits des Palestinien.ne.s peuvent se réjouir! Il s’agit là d’une victoire pour le peuple palestinien.
«’La vigoureuse campagne de Just Peace Advocates exhortant les 193 ambassadeurs et ambassadrices de l’ONU à ne pas voter pour le Canada, mais plutôt pour la Norvège et l’Irlande, campagne appuyée par des milliers d’individus, des centaines d’organisations et de très nombreuses personnalités, a certainement joué un rôle majeur dans la défaite du Canada.
«’Elle a permis de saisir à quel point le Canada s’était éloigné non seulement de l’opinion publique mondiale concernant la défense des droits individuels et collectifs des Palestinien.ne.s mais de sa propre population canadienne comme le révèle un récent sondage EKOS.’
«Pour mémoire, rappelons que les Libéraux de M. Trudeau, en filiation directe avec son prédécesseur, M. Harper, se sont maintenus, à l’ONU, dans une position quasi unilatéralement pro-israélienne et pro-USA.
«Depuis l’An 2000, le Canada a voté des centaines de fois contre des résolutions défendant les droits des Palestinien.ne.s. Plus récemment, ils ont également menacé la Cour pénale internationale de couper la contribution financière du Canada si sa procureure entreprenait d’enquêter sur les crimes d’Israël en territoire palestinien.
«Depuis le début de son mandat, M. Trudeau est demeuré particulièrement muet ou alors dans des condamnations de façade à peine audibles quand de graves violations du droit international ont été perpétrées par Israël et par les USA : poursuite de la colonisation illégale, politiques d’apartheid, déménagement de l’Ambassade américaine à Jérusalem-est, et ce ‘Deal of the Century’ de Trump qui propose l’annexion d’une grande partie de la Cisjordanie, la légitimation des colonies, la dépossession totale des Palestiniens, et veut les pousser à la capitulation.
«Ce faisant, le Canada met à mal le droit international lui-même en avalisant l’impunité totale d’Israël et des États-Unis.
«Au Canada, en 2019, le gouvernement Trudeau a refusé de se conformer au jugement de la Cour fédérale selon lequel les vins provenant des colonies israéliennes illégales de Cisjordanie ne devraient pas être étiquetés comme « Produit d’Israël ».
«Bien plus, il est allé en appel de ce jugement. D’un côté, les Libéraux glorifient les jeunes Canadien.ne.s qui s’enrôlent dans l’armée israélienne et de l’autre ils calomnient les mouvements de solidarité avec les Palestinien.ne.s.
«’Il faut se rappeler, selon Lorraine Guay, de la Coalition BDS-Québec, qu’en février 2016… les Libéraux ont fait adopter une motion conservatrice diabolisant cette campagne citoyenne pacifique et menaçant de poursuivre les citoyen.ne.s qui en feraient la promotion.
«Son ministre F-P Champagne s’est empressé, dès son arrivée au Ministère des Affaires étrangères, de condamner BDS comme anti-sémite….une contre-vérité absolue ! D’ailleurs, la Cour européenne des Droits humains vient de donner un solide démenti à cette position en reconnaissant que l’appel au boycott est un droit citoyen!’
«Et Bruce Katz, de PAJU, d’ajouter: ‘Le gouvernement Trudeau a aussi adopté la définition de l’anti-sémitisme proposée par l’International Holocaust Remembrance Alliance, qui associe toute critique d’Israël et de ses politiques et toute critique du sionisme à de l’antiséminisme.
«’Et ce malgré l’opposition d’organisations comme Voix Juives Indépendantes, et des milliers de citoyens canadiens juifs qui s’opposent à cette définition. Peut-on sérieusement penser que le Canada aurait été un défenseur des droits des Palestiniens avec de telles positions?
«’L’ex-ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland, croyant tenir un argument en faveur d’un siège pour le Canada au Conseil de sécurité, avait affirmé (…) qu’un vote pour le Canada serait un ‘atout pour Israël’. Il faut croire qu’un très grand nombre de membres de l’ONU ne partageaient pas cette position.’
«Pour Karen Rodman’, ‘… en rejetant la candidature du Canada, la communauté internationale vient d’administrer un solide coup au lobby israélien. Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes, et le B’naiBrith, ne doivent pas déterminer les positions du Canada aux Nations unies, dont ses votes. Le Canada doit d’abord refaire ses devoirs s’il veut regagner la confiance et le respect de la communauté internationale.’» – Bruce Katz 514-582-1642 et Lorraine Guay 514-278-1167.

L’image contient peut-être : 1 personne

3 commentaires sur “ÉCHEC DU CANADA À L’ONU: VICTOIRE DU PEUPLE PALESTINIEN

  1. un grand succèe pour la lutte du peuple arabe palestinien.

  2. BDS, ces « 3 lettres qui font peur à Israël » et à ses amis. Tant mieux, il faut une justice pour la Palestine occupée…

  3. […] ÉCHEC DU CANADA À L’ONU: VICTOIRE DU PEUPLE PALESTINIEN, Publié par Candide le 19 juin 2020 dans Chroniques […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :