1 commentaire

Irak: Dix jours après le début de l’offensive, Fallouja résiste toujours.


 

 

 

Dix jours après le début de l’offensive, Fallouja résiste toujours.
Bagdad- Sami Haddad- Quds Press- Islamonline- 16/11/04

 

Dix jours après le début de l’offensive, Fallouja résiste toujours.
Bagdad- Sami Haddad- Quds Press- Islamonline- 16/11/04

Traduit de l’arabe par Ahmed Manai
http://www.tunisitri.net/

Aujourd’hui 17 novembre, l’aviation américaine a continué son bombardement de Fallouja. En même temps, le porte parole de l’armée américaine a déclaré, que les combats risquaient de durer encore une semaine sinon plus ce qui dément toutes ses déclarations antérieures sur le contrôle total de la ville par ses troupes.
Mais ce qui apporte un démenti cinglant aux informations américaines, ce sont les témoignages oculaires de fugitifs ayant pu quitter Fallouja ces deux derniers jours et surtout les déclarations des chefs de la résistance.
Un témoin oculaire qui a pu échapper de Fallouja, hier 16/11, a déclaré que la stratégie de la résistance ne se limite pas à affronter les troupes américaines à l’intérieur de la ville, mais aussi à les harceler et leur livrer bataille à ses alentours, et ce afin de faire durer les combats et à causer le maximum de pertes humaines et matérielles à l’ennemi.
Un commandant de la résistance a déclaré en même temps que les combattants continuent à contrôler 60% de la ville et démenti ainsi les allégations des américains et de leurs supplétifs.
Le communiqué de la résistance, parvenu à Islamonline par l’intermédiaire de ce témoin le 16/11/, affirme que la résistance a causé des pertes et des dégâts énormes aux troupes d’occupation, abattant 14 hélicoptères dont 2 Chinok et 6 dromes ainsi que des dizaines de chars et de voitures blindées.
Le porte parole de la résistance reconnaît que plus de 1000 habitants civils, des enfants, des femmes et des vieillards ont été tués et que des centaines d’autres ont été faits prisonniers par les américains. Il a démenti que la résistance ait perdu 1200 combattants comme le prétendent les américains.
Mahmoud Zâal Dlimi, arrivé à Bagdad mercredi 16 et témoin d’une bonne partie des combats de Fallouja, a déclaré à Islamonline, que la ville continue à résister et les américains auront beaucoup de mal à l’occuper entièrement. Selon lui, la résistance a pris toutes les mesures nécessaires pour faire durer les combats et les étendre aux localités voisines de Fallouja. Ainsi, elle a disposé certains de ses combattants à l’extérieur de la ville, à Habbania, Karma, Saklaouia, Amirat Al Fallouja, pour harceler les lignes de ravitaillement de l’ennemi. C’est là que les troupes américaines ont eu leurs plus grosses pertes depuis le début de l’offensive.
Dlimi a déclaré avoir vu dans la région de Karma, des combattants encercler un convoi américain composé de 5 véhicules blindés et tuer et blesser 15 soldats américains.
Le correspondant de l’agence Reuters- qui n’accompagnait pas les américains- a déclaré, quant à lui avoir vu des nuages de fumée monter dans le ciel après avoir entendu des explosions dans un camp américain en dehors de Fallouja. Pour lui, les origines des tirs étaient situées à l’extérieur et non à l’intérieur de Fallouja et confirmé ainsi l’analyse du témoin, sur la stratégie de la résistance.

Un contrôle formel de l’occupant :
Selon ce témoin, les américains ne contrôlaient au 8ème jour de l’offensive et d’une façon formelle, que 3 quartiers de la ville : La cité des officiers, Al Joumhourya, la zone industrielle et quelques parties de Jolan. Il estime que la résistance se concentre actuellement dans les quartiers Chouhada, Jbil, Assinaî et Naïmia, qui seront les plus imprenables pour les américains, tellement ils sont fortifiés et faciles à défendre. « Ce sont des bombes prêtes à exploser en face des blindés et des soldats américains » dit-il.
Ce témoin a déclaré que le nombre des combattants à Fallouja est entre 1500 et 2000, utilisant des armées légères, face à une armée américaine de près de 20000 hommes avec les équipements que l’on connaît et qui envoient sur la ville près de 500 bombes et fusées chaque jour.
Le communiqué du Conseil des Moujahidines de Fallouja, estime les pertes des troupes américaines à 400 entre morts et blessés, la destruction de dizaines de blindées et la prise de 7 blindés à l’ennemi. Ainsi que la destruction de 14 hélicoptères dont 2 Chinok et de 6 dromes.
Abou Sâad Dlimi, a reconnu que les combattants ont eu 115 Chouhadas et que les chouhadas civils étaient plus de 1000.
Le président du Conseil des Moujahidines déclare « les combattants contrôlent totalement 60% de la superficie de la ville et le reste sont des zones de combat qu’on perd et qu’on reprend. ». Il déclare que les combattants ont réussi à hisser le drapeau national avec tous les honneurs militaires sur 12 points officiels. Il a raconté que les combattants ont pu utiliser avec succès un des blindés pris à l’ennemi, pour attaquer ses positions.
D’autre part, un Marines blessé et transporté à l’hôpital américain en Allemagne a déclaré aux journalistes qu’il était difficile de combattre des gens prêts à combattre jusqu’à la mort ».
Traduit de l’arabe par Ahmed Manai
http://www.tunisitri.net/

Publicités

Un commentaire sur “Irak: Dix jours après le début de l’offensive, Fallouja résiste toujours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :