Poster un commentaire

Guerre en Syrie: Le maillon stratégique qui change tout!


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le maillon stratégique qui change tout
Wed Jun 21, 2017 6:41AM

Selon Damas, Washington a tout fait pour empêcher les forces mobilisées irakiennes (Hachd al-Chaabi) d’atteindre les frontières syriennes via le point de passage d’al-Waleed mais il a échoué. Un communiqué de l’état-major de l’armée syrienne repris par SANA affirme :  » L’offensive  » Grande Aube » a été lancée le 23 mai 2017 dans le désert syrien à l’est du pays avant de se solder une semaine plus tard par une reprise par l’armée syrienne de vastes territoires dans le désert ainsi que dans la périphérie de Homs, de Damas et au nord-est de Sweida ».
« L’objectif de l’armée syrienne consistait ni plus ni moins à empêcher la présence des mercenaires de Washington dans le désert stratégique de Syrie avant de reprendre le contrôle des frontières communes avec l’Irak dans la perspective d’une jonction des forces syriennes avec les Hachd al-Chaabi. Après de lourdes défaites subies par les alliés de Washington (ASL, Maghawir al-Thawra, Jaysh Aswad al-Sharqiya), les États-Unis ont procédé à trois attaques contre l’armée syrienne et ses alliés. Et pourtant, les forces syriennes ont accompli avec succès la première étape de leurs opérations, et ont atteint les frontières communes avec l’Irak, en contournant la ville d’al-Tanf via sa périphérie nord-est, ajoute le communiqué avant de poursuivre :  » Mais les Américains ont tenté encore de contrer l’avancée de l’armée et du Hezbollah en déployant des missiles HIMARS dans le sud de la Syrie, non loin du point de passage d’al-Tanf. Ce fut là une riposte manifeste à l’avancée des forces syriennes et de leurs alliés. De l’autre côté des frontières, les Hachd al-Chaabi se dirigeaient avec force vers le point de passage frontalier d’al-Waleed dont elles se sont emparés en dépit de l’opposition de Washington. Une fois arrivées à al-Waleed, les forces mobilisées irakiennes ont pu rejoindre l’armée syrienne et le Hezbollah, qui les attendaient aux frontières, au nord de ce passage ».
Importance de la jonction Irak/Syrie?
Et le texte d’ajouter :  » L’armée syrienne croit avoir remporté une victoire  » stratégique » en réussissant à établir le contact terrestre entre l’Irak et la Syrie et ce, malgré les obstacles dressés par Washington depuis 2011. En effet, cette jonction a bloqué toute avancée des terroristes soutenus par Washington vers la localité de Boukamal sur la frontière avec l’Irak après l’encerclement d’al Tanf. »

La jonction faite entre l’armée syrienne et le Hezbollah d’une part et les Hachd al-Chaabi de l’autre brise en quelque sorte le « siège » imposé par les États-Unis et son allié turc et ses mercenaires à la Syrie : le nord de la Syrie étant aux mains de la Turquie et des Kurdes soutenus par Washington, son Est (Deir ez-Zor) étant aux mains de Daech et son Sud étant sous contrôle d’Al Nosra, voilà le « croissant  » pro-américain qu’encercle l’État syrien. Or le point de jonction qui vient de se créer entre l’Irak et la Syrie crée une  » brèche » dans ce croissant et prépare un retournement de la situation dans le sud de la Syrie ainsi que dans le désert syrien.
http://presstv.com/DetailFr/2017/06/21/526006/La-jonction-a-t-faite-entre-larme-syrienne-et-les-Hachd-alChaabi/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :