Poster un commentaire

Novembre 1955 : Le congrès de Sfax du Parti Libre Destourien Tunisien et la rupture avec Salah Ben Youssef


benyousseffffffffffffffffff

 

Novembre 1955 : Le congrès de Sfax du Parti Libre Destourien Tunisien et la rupture avec Salah Ben Youssef

 

 

ben-youssef
Le document reproduit ci-dessus, daté du 9 avril 1956, a été publié pour la première fois par Monsieur Béchir Ben Yahmed, fondateur de Jeune Afrique. Voici ce qu’il en dit « ce document est authentique, et j’en détiens, depuis soixante ans, un autre, de la même eau, émis de Tripoli en mai 1956, sous le même en-tête et portant la même signature : Salah Ben Youssef, commandant en chef de l’Armée de libération de la Tunisie.
Le « généralissime » y répartit les commandements, révoque ou récompense. Et se voit porté par ses troupes jusqu’à Tunis, où le pouvoir lui échoirait naturellement…
http://www.jeuneafrique.com/mag/309523/politique/mission-non-accomplie/

Traduction arabe

Le Commandant en chef de l’Armée de Libération Nationale Tunisienne

Tripoli (de l’ouest- Libye) le 9 avril 1956

Son excellence le militant, frère Ajmi Al Moudwar Assalamu Aleikom wa rahmmat allah w barakatouhou

En ma qualité de commandant suprême de l’armée de libération nationale tunisienne, je vous désigne commandant des soldats de Tataouine et vous serez informé de la fixation de la date de l’attaque générale. Et il faudrait qu’il ne reste qu’un nombre réduit de soldats dans votre région et le reste se déplacera vers le nord. Et j’ai mis au courant vos collègues Mohamed Ben Dhaou, commandant des soldats de Béni Khedach et Mabrouk Boudhina commandant des soldats de Médenine et Oum Tamr , et Sassi Ben Elhada Hezami commandant des soldats de Mareth, Elhezm et Matmata.
Je vous informe avoir demis Taher Lassoued du commandement de l’armée de libération nationale tunisienne et lui avoir retiré toutes les responsabilités du combat armé et ce en raison de son refus d’accomplir son devoir sacré et de son mauvais comportement. Et je considère dorénavant chaque commandant responsable auprès de moi de la région dans laquelle je l’ai désigné, avec mes salutations.
Le Commandant en Chef de l’Armée de Libération Nationale Tunisienne
Salah Ben Youssef.
Signature et cachet
Traduit par L.K
http://www.jeuneafrique.com/mag/309523/politique/mission-non-accomplie/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :