Poster un commentaire

Abdelaziz Belkhodja: Marchés de la STEG/ ombres et lumière.


AB BEL

 

Marchés de la STEG : ombres et lumière.

Décidément les marchés de gré à gré, qui favorisent la corruption, se multiplient.
Fin août 2015, au cours d’une réunion du Comité Technique de la STEG, la Direction Générale, présidée par le nouveau PDG, M. Ameur Bchir, a confirmé qu’il manquera 500 MW au pays pour couvrir la pointe de la consommation de l’été 2016.

Marchés de la STEG : ombres et lumière.

Décidément les marchés de gré à gré, qui favorisent la corruption, se multiplient.
Fin août 2015, au cours d’une réunion du Comité Technique de la STEG, la Direction Générale, présidée par le nouveau PDG, M. Ameur Bchir, a confirmé qu’il manquera 500 MW au pays pour couvrir la pointe de la consommation de l’été 2016.
Le département Exploitation et Planification a exprimé son étonnement quant à ces chiffres et surtout quant à d’autres décisions prises en un temps record :
– la conclusion d’un marché de gré à gré pour une centrale à cycle ouvert d’une capacité de 240 MW à Bouchama
– la location de générateurs diesel qui seront installés partout dans le pays.

La STEG a présenté ce plan à son Conseil d’Administration et à un Conseil Ministériel avec de faux chiffres pour appuyer ces décisions : la STEG prévoit une augmentation de la demande de 8,5 % par rapport à l’été 2015 et une pointe de 3900 MW. En cherchant dans les documents du Budget de l’État (page 122 du Rapport Economique émis par le Ministère de la Coopération Internationale), on découvre que celui-ci prévoit une augmentation de seulement 3,5 % de la demande, ce qui est conforme aux moyennes des 5 dernières années. On notera également que la STEG ne prend pas en considération les parcs éoliens (200 MW disponibles) et a prévu de mettre hors service certaines centrales qui pourraient pourtant bien servir l’été prochain.

Supposons que la STEG soit convaincue par ces chiffres. Depuis début septembre, n’aurait-il pas été plus judicieux de lancer une consultation restreinte pour avoir plusieurs offres? En 2012 la STEG avait lancé une consultation restreinte pour un projet similaire à Bir Mcherga auprès de General Electric et Siemens. Or, cette fois-ci, selon nos informations, aucune société n’a reçu une demande de consultation a l’exception de General Electric qui avait obtenu le projet de Bir Mcherga en 2012 (toujours pas réceptionné à ce jour)… on parle là d’un marché de gré à gré de 270 millions de dinars, malgré l’avis défavorable de la Commission Supérieure des Marchés et la recommandation du Conseil d’Administration de la STEG pour faire appel à la concurrence.

Bref, ces pratiques d’un autre temps n’ont plus de raisons d’être aujourd’hui. Des explications sont nécessaires, notamment du ministre de l’Industrie qui souhaite passer outre les recommandations du Conseil d’Administration et de la Commission Supérieure des Marchés.
L’ARP, qui est diligente sur ces dossiers ne manquera pas d’étudier celui-ci.

Abdelaziz Belkhodja 10 novembre 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :