2 Commentaires

Hamza Bendelladj, le jeune hacker algérien, condamné à mort aux Etats-Unis


hamza_bendelladj

 

Depuis hier, la rumeur selon laquelle le hacker algérien Hamza Bendelladj, a été condamné à la peine de mort par un tribunal américain circule largement sur les réseaux sociaux. Cette fausse information a été relayée par plusieurs sites d’informations.

Pourtant, cette information est complètement fausse dans la mesure où son procès n’a même pas encore eu lieu, et ne se tiendra qu’en octobre prochain.
Invitée sur la chaîne algérienne En Nahar, la mère du hacker a d’ailleurs démenti la rumeur selon laquelle son fils était condamné à la peine de mort. 

Hamza Bendelladj, le jeune hacker algérien, condamné à mort aux Etats-Unis

Signez la pétition

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Droit_de_lHomme_Barrak_Obama_Liberation_de_Hamza_Bendelladj_condamner_a_Mort_par_les_USA/?aLxMcbb/

Bête noire du FBI pendant une cyber traque longue de trois ans, le célèbre hacker algérien Hamza Bendelladj, 27 ans, l’un de ceux qui ont donné le plus de fil à retordre aux fins limiers US , a été condamné à la peine de mort par un tribunal américain.
Pris dans les mailles du filet en Thaïlande en 2013, à l’issue d’une chasse à l’homme menée par Interpol, le cyber-activiste qui avait rejoint le club très fermé des dix plus recherchés au monde fut extradé aux Etats-Unis, où le châtiment suprême vient de tomber sur lui comme un couperet.
Parmi ses hauts faits d’armes, le jeune hacker, comparé davantage à un justicier du piratage informatique qu’à un escroc de haut vol, était parvenu à entrer dans l’antre électronique de 217 banques en piratant les boîtes mails, pour y dérober la coquette somme de 4 milliards de dollars. Un juteux butin dont il a fait profiter plusieurs organisations non gouvernementales en Afrique, mais aussi des ONG palestiniennes à qui il a reversé plus de 280 millions de $.
Loin de s’arrêter en si bon chemin, Hamza Bendelladj a aussi accroché à son palmarès 8 000 sites français, mais aussi différents sites des ministères des Affaires étrangères de pays européens, venant à bout de leur système de sécurité pour accorder des visas à plusieurs jeunes algériens.
Hors-la-loi comme un nouveau Robin des Bois du numérique, à la carrière éclair et néanmoins époustouflante, son exploit le plus marquant restera indéniablement la prise de contrôle du site du gouvernement israélien, lui permettant de fournir à la résistance palestinienne des informations et des rapports précieux. Suite à cette cyberattaque qui les a certes affolées, mais plus encore estomaquées, les autorités israéliennes proposèrent à leur assaillant du Web de les aider à rendre leur système informatique inviolable, en contrepartie de leur intervention auprès de Washington pour abandonner les poursuites à son encontre.
La refus de Hamza Bendelladj fut immédiat, catégorique et irrévocable. Passé, dès lors, aux mains des Américains, les craintes que le jeune algérien, né dans un milieu modeste à Kouba, un quartier populaire sur les hauteurs d’Alger, ait signé son arrêt de mort en refusant un impossible pacte avec Israël se sont hélas aujourd’hui confirmées.

http://oumma.com/221392/hamza-bendelladj-jeune-hacker-algerien-condamne-a-mort/

 

 

2 commentaires sur “Hamza Bendelladj, le jeune hacker algérien, condamné à mort aux Etats-Unis

  1. C´est degoutant!Trop!Il faut protester contre ce decision,absolument

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :