Poster un commentaire

Derniers instants de Saddam Hussein: un de ses bourreaux se rappelle


sadamDimanche 29 décembre 2013
Derniers instants de Saddam Hussein: un de ses bourreaux se rappelle

D’après une dépêche AFP (résumée par Gilles Munier)

Le docteur Mouaffak al-Rubaïe, ancien conseiller pour le Sécurité nationale – nommé par la Coalition pro-américaine – a raconté à l’AFP sa version de la pendaison du président Saddam Hussein dans la prison d’al-Kadhemiya à Bagdad, le 30 décembre 2006, à l’aube.

Dimanche 29 décembre 2013
Derniers instants de Saddam Hussein: un de ses bourreaux se rappelle

D’après une dépêche AFP (résumée par Gilles Munier)

Le docteur Mouaffak al-Rubaïe, ancien conseiller pour le Sécurité nationale – nommé par la Coalition pro-américaine – a raconté à l’AFP sa version de la pendaison du président Saddam Hussein dans la prison d’al-Kadhemiya à Bagdad, le 30 décembre 2006, à l’aube.

Rubaïe avait été chargé de superviser l’exécution après une vidéo conférence entre George W. Bush et Nouri al-Maliki. Le président américain avait demandé au Premier ministre irakien ce qu’il comptait faire de Saddam… « ce criminel ». Réponse de Maliki « Nous allons le pendre », et Bush avait levé le pouce en signe d’approbation.

Rubaïe a accueilli Saddam – si l’on peut dire – à la porte de la prison et l’a conduit devant un juge. Il était menotté, tenait un Coran dans une main, et ne manifestait « aucun signe de peur », dit Rubaïe, « Bien sûr certains voudraient que je dise qu’il s’est effondré, ou qu’il était drogué, mais il s’agit de la vérité historique ». Le juge a lu au président irakien la liste des chefs d’accusation portés contre lui, tandis que qu’il répétait, en guise de réponse : « Mort à l’Amérique ! Mort à Israël ! Longue vie à la Palestine ! Mort aux mages perses ! ». Il ne l’a pas entendu regretter quoi que ce soit.

Rubaïe l’a ensuite amené dans la pièce, pleine de monde, où on allait l’exécuter. En voyant la potence, Saddam s’est tourné vers lui et en le regardant droit dans les yeux lui a dit : « Docteur, çà c’est pour les hommes ! ».

Les jambes du président irakien ayant été entravées, il a fallu le porter jusqu’au gibet. Dans la salle, pendant qu’on lui passait la corde autour du cou, les spectateurs se moquaient de lui ou scandaient : « Vive l’iman Mohammad Baqr al-Sadr ! », « Moqtada ! Moqtada !». Ils évoquaient le souvenir du Grand ayatollah qui avait émis une fatwa jugeant licite le recours à la violence contre le régime baasiste et qui a été exécuté en avril 1980 après un attentat visant Tarek Aziz. Moqtada, Moqtada Al-Sadr – son neveu – était à l’époque chef de l’Armée du Mahdi.

Rubaïe a posé sa main sur le levier commandant l’ouverture de la trappe, pendant que Saddam répliquait à ceux qui criaient ou le raillaient : « Est-ce là un comportement d’homme?». Il a appuyé sur le levier tandis que le président récitait la profession de foi musulmane : « J’atteste qu’il n’y a de Dieu que Dieu et que Muhammad – que la paix soit sur Lui-… mais le mécanisme ne s’est pas enclenché. Une autre main – il ne dit pas à qui elle appartenait – l’a actionné à nouveau et la trappe s’est ouverte. Saddam n’a pas eu le temps de terminer la phrase.

Le corps du président Saddam Hussein a été mis dans un sac blanc et transporté par un hélicoptère américain dans la Zone Verte, à la résidence de Nouri al-Maliki. « Je me rappelle clairement que le soleil commençait à se lever », dit Rubaïe.

Le docteur Mouaffak al-Rubaïe a reçu l’AFP dans son bureau qui jouxte la prison où Saddam Hussein a été exécuté. Il s’est fait photographier près de la tête d’une statue du président irakien qui y trône avec autour du cou une corde qu’il a lui-même passé !

*Les derniers instants de Saddam Hussein (interview de Mouaffak al-Rubaïe – vidéo : 1’44)

: https://tunisitri.wordpress.com/2013/10/15/lettre-du-president-saddam-hussein-au-peuple-irakien/

 

 

55 min 
نص خطاب الاستقالة الذي تقدم به القاضي العراقي رزكار محمد أمين رئيس محكمة صدام سابقاً .
ورغم عدم اهتمام الصحافة العربية بهذه الاستقالة، فقد وجدنا أن نص الاستقالة يستحق النشر والتوثيق، نظراً لأهميته التاريخية والقانونية.
وهذا هو النص :
السيد رئيس المحكمة الجنائية العليا.. السلام عليكم ورحمة الله وبركاته.
وبعد…
أتقدم بوافر التقدير والاحترام لسعادتكم وأقدم لكم كتاب استقالتى من إدارة محاكمة الرئيس صدام حسين والآخرين الذين معه. استقالة مسببة… وللتاريخ فإننى أضع أسبابها بين أيديكم راجياً تحقيق العدالة فى عراقنا الحبيب.
1- أنتم تعلمون سعادتكم مدى فداحة الضغوط التى تمارس على إدارة المحكمة من قبل السلطة الحاكمة الحالية، ضغوط دولية وسلطوية لا يمكن للفرد ومهما يكن أن يتحملها، ولا يمكن لأى فرد يملك قليلاً من الشرف أن يتقبلها… فهؤلاء يا صاحب السعادة لا يريدون محكمة تحاكم الرئيس صدام حسين وأصحابه بل يريدون منّا أن نأخذ دور ممثلين فى مسرحية يتم تأليفها وإخراجها من قبلهم.
2- عظمة هذا الرجل صدام حسين وشيبته ووقاره، والحق الذى يقف به أمام المحكمة، تجعل إدارة المحكمة فى موقف ضعف لا تحسد عليه وتجعلنا فى حيرة من أمرنا وصراع كبير بين ضمير عاشق خالص مع بعضه لهذا الرجل العظيم وبين ما يملى علينا من رغبات لمجاميع طائفية لا تملك فى تلك المحكمة غير الحقد والكراهية والطائفية.
3- وفوق عظمة هذا الرجل تأتى عظمة القانون والشرع الذى لا تملكه محكمتنا هذه، فلا قانون سابق يؤهلنا لنحاكم هذا الرجل، ولا قانون جديد يشّرع لنا محاكمته على أعمال قديمة، فانتهينا إلى شعور بأننا أصبحنا مفضوحين أمام ضمائرنا وعيون الشعوب الشريفة.
هذه أسباب، وهناك أسباب أخرى كثيرة، قد استطيع أن اذكر منها؛ إجلالى وتقديرى لشخص هذا الرجل وثقتى بنزاهته وتجرده من أطماع يتقاتل عليها الفرقاء.
عليه أرجو قبول الاستقالة التى لا رجعة فيها ومهما كانت الأسباب… وكان الله فى عون من سوف يجلس على كرسينا هذا حتى ولو اختاروا بديلاً مصنوعاً من الخشب فو الله إن وقف هذا البديل أمام ذاك الرجل فسوف يحى فيه ضميره الخشبي.
والسلام عليكم ورحمة الله وبركاته

 

Commenter
Partager
Commentaires
Afficher 3 autres commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :