Poster un commentaire

Un journaliste claque la porte du journal Le Monde dénonçant la censure qui y règne


journal_monde

Le journaliste Hervé Kempf, qui suivait pour Le Monde les questions d’environnement depuis 1998, a annoncé lundi quitter le journal, affirmant avoir été écarté de la couverture du dossier de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, une version démentie par la direction du quotidien. Dans un communiqué, le journaliste explique son départ par « la crise ouverte en novembre 2012 par le refus de la direction du Monde de le laisser continuer à suivre le sujet de Notre-Dame-des-Landes ».

Ce projet d’aéroport près de Nantes, vieux d’une quarantaine d’années, est contesté par une partie de la population, des ONG et les Verts. Hervé Kempf, qui dit avoir écrit 33 articles sur Notre-Dame-des-Landes entre novembre 2005 et novembre 2012, estime que la prise de contrôle du Monde en 2010 par MM. Bergé, Niel et Pigasse « a changé l’orientation du journal.»

« Ce 2 septembre, quinze ans et un jour après y être entré, je quitte Le Monde : en ce lundi, le dernier lien juridique entre ce journal et moi est défait, par le « solde de tout compte. Que je quitte volontairement un titre prestigieux étonnera peut-être. Mais certes moins que la raison qui m’y pousse : la censure mise en œuvre par sa direction, qui m’a empêché de poursuivre dans ce journal enquêtes et reportages sur le dossier de Notre Dame des Landes.»

« Au terme de l’histoire que je vais ici retracer, il ne me restait qu’une issue, si je voulais conserver la liberté sans laquelle le journalisme n’a pas de sens : abandonner le confort d’un salaire assuré et de moyens de travail avant que soit étouffée la dernière marge d’expression qui me restait, la chronique Écologie. Abandonner le journal fondé par Hubert Beuve-Méry et vendu en 2010 est une libération. Je me lance dans l’aventure du site Reporterre, parce que plus que jamais, une information indépendante est nécessaire pour rendre compte du phénomène le plus crucial de l’époque, la crise écologique.»

« On trouvera ci-après le récit des événements ouverts le 5 novembre 2012 et qui ont conduit à cette décision. Les lecteurs qui en auront le temps trouveront dans C’était un autre monde une présentation de mon travail antérieur dans ce journal qui éclairera le contexte de cette affaire.»

Rappelons simplement quelques dates :
– création du service Planète : octobre 2008 ;
– création de la chronique Écologie : février 2009 ;
– prise de contrôle du Monde par MM. Bergé, Niel et Pigasse : juin 2010.

Notre Dame des Landes : il est interdit d’enquêter

J’ai suivi avec attention le dossier de Notre Dame des Landes depuis qu’en 2007, j’avais rencontré sur place des protagonistes du projet d’aéroport. J’y étais retourné en août 2009, enquêtant et présentant les arguments des uns et des autres, dans ce qui fut un des premiers articles de presse nationale abordant en détail le sujet.

Sur Twitter, Arnaud Leparmentier, rédacteur en chef au Monde, a réagi en écrivant: « Une chronique hebdo pendant sept ans, jamais un mot de changé et Hervé Kempf crie à la censure ?» Il ponctue son tweet par le hashtag: « Le Monde, paradis des journalistes.»

Lire article Le Point

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :