Poster un commentaire

Assez ! Assez ! Nous ne pouvons plus vivre avec les barbus


Assez ! Assez ! Nous ne pouvons plus vivre avec les barbus

Assez ! Assez ! Nous ne pouvons plus vivre avec les barbus

SIDI BOUZID (Tunisie) – La famille de Mohamed Brahmi, le député d’opposition assassiné par balles jeudi à Tunis a accusé le parti islamiste au pouvoir Ennahda d’être responsable du meurtre alors que le chef de ce mouvement a dénoncé ceux qui veulent mener le pays vers une guerre civile. « J’accuse Ennahda, ce sont eux qui l’ont tué », a déclaré en pleurs Chhiba Brahmi, la sœur du défunt, sans avancer de preuves.

« Notre famille avait le sentiment que Mohamed allait connaître le même sort que Chokri Belaïd », a-t-elle ajouté, citant l’opposant anti-islamiste également assassiné par balles le 6 février dernier. « Assez ! Assez ! Nous ne pouvons plus vivre avec les barbus », a lancé chhiba, 50 ans, interrogée par l’AFP au domicile familial dans la campagne de Sidi Bouzid, berceau de la révolte qui a conduit à la chute de l’ex-président tunisien Zine el-Abidine Ben Ali.

Le parti Ennadha a rejeté ces accusations dans un communiqué et son chef a qualifié le meurtre de catastrophe pour la Tunisie et de grand choc pour la transition démocratique, dans une déclaration à l’AFP. « Les commanditaires de ce crime veulent mener le pays vers une guerre civile et perturber la transition démocratique », a dit Rached Ghannouchi. « Il y a comme une volonté d’empêcher les Arabes notamment les pays du printemps arabe à faire aboutir leur expérience démocratique », a ajouté M. Ghannouchi.

L’assassinat de Mohamed Brahmi a eu lieu six mois après le meurtre de Chokri Belaïd, qui a été imputé fin février à un groupuscule islamiste radical. La famille de Chokri Belaïd avait aussi accusé Ennahda, qui a démenti tout implication dans le meurtre. Mercredi, le ministre conseiller du chef du gouvernement Nourredine Bhiri a indiqué que les commanditaires de l’assassinat de Belaïd, avaient été identifiés et leurs identité allait être révélée bientôt par le ministre de l’Intérieur.

Par l’AFP

Soyez des journalistes citoyens

Cette rubrique est aussi la vôtre. Si vous souhaitez vous exprimer ou revenir sur n’importe quel sujet, évènement ou témoignage, vous pouvez le faire en nous faisant parvenir vos écrits en cliquant ici. Vous avez tout à fait le droit de garder l’anonymat ou de signer avec un pseudo. Néanmoins, les opinions exprimées dans les diverses contributions n’engagent que leurs auteurs.

Vous êtes les meilleurs témoins de votre actualité. Envoyez-nous vos informations et vos liens préférés. Contactez-nous pour proposer articles, photos et vidéos ou signaler tout simplement une faute d’orthographe…

Suivez l’info Tunis Tribune en continu sur Twitter, et réagissez sur Facebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :