2 Commentaires

La fabrication du consentement pour attaquer la Syrie


La vérité qui se cache derrière la tactique malhonnête de la BBC

Press TV

 29 mai 2O12 —La BBC, radio d’état britannique, a été fortement critiquée pour avoir faussement utilisé une photo d’enfants irakiens morts dans le but de vendre une nouvelle invasion de l’OTAN, cette fois en Syrie.

En mai 2012, la BBC a publié une photo montrant plusieurs rangées d’enfants irakiens morts pour illustrer un récent massacre dans la ville syrienne de Houla.

La fabrication du consentement pour attaquer la Syrie

1er juin 2012

Information Clearing House

La vérité qui se cache derrière la tactique malhonnête de la BBC

Press TV

29 mai 2O12 —La BBC, radio d’état britannique, a été fortement critiquée pour avoir faussement utilisé une photo d’enfants irakiens morts dans le but de vendre une nouvelle invasion de l’OTAN, cette fois en Syrie.

En mai 2012, la BBC a publié une photo montrant plusieurs rangées d’enfants irakiens morts pour illustrer un récent massacre dans la ville syrienne de Houla.

En réponse aux critiques qui l’accusaient d’essayer de vendre une attaque de l’OTAN en Syrie, le porte parole de la BBC a déclaré qu’on ne pouvait pas leur reprocher de ne pas avoir vérifié l’authenticité de l’image car la publication de la photo avait été accompagnée « d’une claire mise en garde ».

« Nous l’avons montrée avec la mention qu’elle n’avait pas pu être authentifiée indépendamment » a déclaré le porte parole.

« Quelqu’un utilise mes photos pour apporter des preuves au massacre et faire de la propagande contre le gouvernement syrien » a dit le photographe de Getty Images, Marco Di Lauro, dont la photo a été utilisée par la BBC.

Des médias indépendants accusent la radio britannique d’être devenue « un actif relais de propagande pour le compte de ’militants’ anonymes douteux », selon l’expression de prisonplanet.com, le site du journaliste américain Alex Jones.

En février dernier, le journal anglais, The Independent a aussi annoncé que « les forces de sécurité du président Assad ont tué sans distinction des douzaines de bébés à Homs ».

Mais il s’est avéré à l’examen que la source de l’information était une organisation basée à Londres qui s’était autoproclamée « Observatoire syrien des droits humains. »

Prisonplanet.com a accusé la radio britannique d’essayer « de vendre une attaque de l’OTAN en Syrie » et les analystes disent que la déclaration « cela n’a pas été authentifié indépendamment » est devenue l’estampille de la couverture médiatique des évènements de Syrie.

Oh la la, BBC : Une photo d’Irak pour illustrer le massacre de Houla ?

RT

29 mai 2012 – Alors que le monde résonne du choc de la tragédie de Houla, la BBC a publié un article illustré d’une photo qui montre des rangées et des rangées des cadavres d’enfants attendant d’être enterrés… Mais est-ce que ce ne se situe pas plutôt dans l’Irak d’après Saddam ?

Le photographe Marco di Lauro qui a pris la photo utilisée par la BBC a dit qu’il était presque « tombé de sa chaise » quand il a vu l’image sur le site de la radio avec la mention : « Photo d’un militant. Cette photo -qui n’a pas pu être authentifiée indépendamment – montrerait les corps des enfants de Houla attendant leurs funérailles ».

La photo a en fait été prise le 27 mars 2003 ; elle montre un garçon irakien qui saute au dessus de douzaines de linceuls blancs contenant des squelettes trouvés dans un désert au sud de Bagdad. La photo qui se trouve sur le site web de Marco di Lauro appartient à l’histoire irakienne d’après Saddam.

Marco di Lauro travaille comme photographe pour la firme Getty Images et ses oeuvres ont été diffusées dans toute l’Europe et aux Etats-Unis. Mais le fait que la BBC ait pris cette photo sur Internet, et non dans son stock officiel, l’inquiète énormément.

« Ce qui m’étonne le plus c’est qu’un organisme comme la BBC ne vérifie pas ses sources et accepte de publier n’importe quelle photo que n’importe quel journaliste, citoyen ou militant leur envoie. C’est tout », a dit le photographe au Daily Telegraph.

« Quelqu’un utilise la photo de quelqu’un d’autre pour faire de la propagande » a-t-il ajouté.

Un porte parole de la BBC a dit que la photo qui illustrait l’article de dimanche « Le massacre syrien de Houla fait l’objet d’une condamnation grandissante » avait été enlevée « immédiatement » après que la source ait été identifiée.

« Nous nous sommes rendus compte que la photo avait beaucoup circulé sur Internet dans le premières heures de la matinée qui a suivi les récentes atrocités en Syrie. Nous l’avons utilisée avec une claire mise en garde qui disait qu’elle n’avait pas pu être authentifiée indépendamment » a-t-il ajouté.

L’expression, « qui n’a pas pu être authentifiée indépendamment », est devenue l’estampille de la couverture médiatique des 14 mois de conflit en Syrie. Avant que l’envoyé spécial de l’ONU, Kofi Annan, ait apporté son plan de paix au pays arabe en difficulté, le gouvernement syrien renâclait à ouvrir ses frontières à la plupart des journalistes internationaux.

Mais aujourd’hui encore, la majeure partie de l’information provient de gens qui disent être des militants de l’opposition par le biais de vidéos amateurs mises sur Youtube ou de témoignages.

On a parfois l’impression que le mantra « ne peut pas être authentifié indépendamment » sert de prétexte à la publication d’informations qui n’auraient jamais aucune chance de pouvoir être authentifiée.

Smaïl Hadj-Ali

 

2 commentaires sur “La fabrication du consentement pour attaquer la Syrie

  1. Evidemment, les sans scrupules n’hésitent pas un instant pour « enfoncer » El-Assad et de le traiter pire qu’Hitler.
    Calmez vous !
    Je ne défends personne mais , je constate tout simplement.
    El-Assad défend son pays et vous devez comprendre que les rebelles ne sont que des étrangers qui pilonnent les lieux d’habitations pour créer le maximum de dommages..sous l’oeil vigilante des caméras de l’occident.
    Le montage-photos est facile à faire.
    D’ailleurs sur ce chapite, je ne vous étonnerai pas qu’un studio a été monté dans le royaume du Maroc avec des rues comparables aux rues Algériennes pour faire croire qu’une  » gigantesque manifestation se déroule en ce moment même en Algérie où…etc… »
    Qui était l’auteur de cette fourberie ?
    C’était nos adorables frères du Qatar qui ne lésinent pas sur les moyens financiers pour plaire à l’occident et…à Israel (pays du célèbre Sansal et le guitariste Mheni !!!)

    On ne nous fera pas le coup des tours jumelles où 3000 Américains ont été sacrifiés pour justifier l’agression occidentale où Saddam Hussein a été lâchement assassiné par les despots Chiites au service de la juiverie mondiale.

    On ne nous fera pas le coup de la Lybie où, pour une affaire strictement personnelle entre Sarko-Kaddafi (l’histoire des mallettes , rappelez-vous !) .
    Effectivement, le Guide avait offert de l’argent à Sarko pour que ce dernier puisse subvenir à sa campagne electorale de 2007.

    On ne nous fera pas le coup de Merrah , appelé par la presse raciste : « le jeune Mohamed » alors que celui qui allait être assassiné par la sécurité Française travaillait pour cette même sécurité Française.

    Mon père, que Dieu ait son âme me disait toujours : «  »pour faire de la politique, il faut être un hypocrite pur et dur » »
    Ses paroles sont justes , la preuve réside dans ce que vous venez de lire.

  2. L’accès à l’information est une grande avancée pour le développement de la conscience humaine.
    Malheureusement, nombre de médias et d’individus diffusent des images et des propos, sans s’assurer de leur véracité. Cela revient donc à réduire et à manipuler les esprits, à robotiser, à opposer, les Hommes imbécilement, au détriment de tous ou de l’idéal humain de compréhension, – sauf des malhonnêtes qui tirent un temps, ou croient tirer, avantage de leur malhonnêteté au service de leurs fins partisanes.
    Il faut reconnaître qu’à notre époque où tout s’accélère, nous ne prenons plus guère le temps de réfléchir et savons peu tourner sept fois la langue dans la bouche avant de parler.
    Ainsi, l’Auteur du commentaire précédent qui réagit, à juste titre, à l’usage de photos impropres, a-t-il la preuve de toutes les autres dénonciations qu’il développe ?
    Certes, Il n’est pas facile de ne pas succomber à ses rancœurs, de ne pas se fondre dans les idées que les propagandes et bourrages de crâne, de toute nature.
    Nous ne pouvons pourtant pas ignorer qu’ils nous dressent les uns contre les autres, stupidement.
    Veillons donc à ne pas ressembler aux malveillants qui s’y adonnent.
    Nous serons, ainsi, plus aptes à les combattre, afin de les empêcher de nuire.
    Les passions servent rarement la vérité.
    Seule la passion de la vérité, de la compréhension, devrait nous guider afin de développer le respect mutuel.
    La connaissance ne provient pas tant de ce que nous apporte les autres, de ce que l’on voit ou entend ; elle dépend, surtout, de la pertinence de notre propre jugement, qui dépend de notre capacité à douter, de notre ouverture aux autres , de notre sincérité, de notre volonté de refuser d’affirmer l’incertain.
    La vérité n’est jamais simple, mais les relations humaines ne pourront jamais s’améliorer, si l’on ne s’applique pas à la découvrir, donc, à se libérer des préjugés.
    Pierre Gouverneur
    http://www.transrealisme.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :