Poster un commentaire

Tunisie: Lettre ouverte aux Têtes de l’État


Face a la complicité de votre silence, face aux méfaits dus a votre incompétence et face à votre crainte de la liberté qui aurait pour cause votre manque de responsabilité, je condamne, au nom de ceux qui savent que le devoir envers la nation passe par le respect de l’Homme, votre NONCHALANCE politique, sociétale et humaine.

merzouki
·

Face a la complicité de votre silence, face aux méfaits dus a votre incompétence et face à votre crainte de la liberté qui aurait pour cause votre manque de responsabilité, je condamne, au nom de ceux qui savent que le devoir envers la nation passe par le respect de l’Homme, votre NONCHALANCE politique, sociétale et humaine.

Messieurs qui occupez les têtes de l’état, je me permet de vous écrire cette lettre un dimanche, pour vous démontrer que les têtes deviennent brulées lorsqu’un peuple réagit avant ses représentants… Or la bienséance voudrait que les valeurs ne soient pas ferierisees même en temps de repos…je vous comprend ainsi lorsque vous dites que le « populace » gouverne, étant donne qu’elle semble avoir pris conscience que seul l’INFATIGABLE engagement pour l’utile lui donnera une existence légitime et non provisoire.

Messieurs qui occupez les têtes de l’état, je me permet de vous informer un dimanche, que pendant votre congé des Hommes appellent au meurtre d’autres Hommes et que, ces derniers menacés font partie d’une population que vous êtes censés représenter et protéger…et qui ont accompagné ce pays a travers ses Hommes, ses hymnes et ses drapeaux…se dévouant a universaliser son histoire…Or j’ai bien peur que votre manque de lucidité ne fasse de votre passage « la science du malheur des hommes ».

Messieurs qui occupez les têtes de l’état, je tiens a vous alerter un dimanche que votre incompatibilité avec la raison, que votre égoïsme politique, tout comme votre mauvaise compréhension du concept platonique « se faire gouverner par ses subordonnés » est en train de faire grandir la pauvreté de l’esprit et la mesquinerie de l’homme…comme si vous aviez pour mandat de safariser ce pays pour y faire régner la loi du plus fort.

Ainsi, messieurs les représentants, je me donne le droit de vous réveiller un dimanche pour vous dire qu’en cette jungle politique où vous jouez le rôle du chasseur; la légitimité, la crédibilité et l’allégeance ne se déterminent pas par des positions mais par des actes…

Or Monsieur le président, Messieurs les ministres, Monsieur le président de l’assemblée, je tiens a vous préciser que vos faits jusqu’à aujourd’hui sont beaucoup plus assimilables à celui qui suit le chemin le plus facile en espérant y lever le gibier !

Il serait donc temps pour vous de soit passer à l’acte ou de passer votre chemin…car votre incompétence nous laisse sur la faim de voir votre fin…Cessez ainsi de nous évoquer la réussite et la satisfaction tout en nous exhibant une allure festive car étant donne les circonstances je vous conseillerais de « ne pas chômer les fêtes avant qu’elles soient venues »…

A lundi.

Par Mehdi HD, lundi 26 mars 2012, 02:13

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :