5 Commentaires

Des armes russes pour la Syrie


Nous savons maintenant ce que ces six navires de guerre russes qui sont apparemment entrés dans les eaux territoriales syriennes transportaient. Au-delà de la démonstration de force afin de décourager les puissances de l’OTAN de lancer une attaque militaire, il y avait à bord de ces navires des techniciens experts russes prêts à aider Damas à déployer un système de défense par missiles sophistiqué que Moscou leur a vendu.
Paul Joseph Watson
Vendredi 25 Novembre 2011

Nous savons maintenant ce que ces six navires de guerre russes qui sont apparemment entrés dans les eaux territoriales syriennes transportaient. Au-delà de la démonstration de force afin de décourager les puissances de l’OTAN de lancer une attaque militaire, il y avait à bord de ces navires des techniciens experts russes prêts à aider Damas à déployer un système de défense par missiles sophistiqué que Moscou leur a vendu.

Paul Joseph Watson

Vendredi 25 Novembre 2011

“Les navires de guerre russes qui ont atteints les eaux syriennes ces derniers jours transportaient entre autre, des conseillers techniques russes qui ont aidé les Syriens à installer tout un réseau de missiles S-300 que Damas avaient reçu ces dernières semaines, dit un article dans le journal de langue anglaise basé à Londres Al Quds-Al Arabi ce Jeudi. Citant des sources en Russie et en Syrie, l’article dit que Moscou voit une attaque occidentale sur la Syrie comme “le dépassement d’une ligne rouge qui ne pourrait être toléré”, rapporte Arutz Sheva.

Les missiles S-300, qui d’après le rapport seront utilisés pour “contrer une attaque possible par l’OTAN ou par les Etats-Unis et l’Union Européenne”, sont des missiles à longue portée sol-air développées en Russie en 1979 dans le but de protéger les bases industrielles et militaires d’une attaque ennemie par voie aérienne ou par missiles de croisière.

Le système est regardé comme étant un des systèmes de défense anti-aérienne les plus puissants au monde ayant la capacité de détecter et de suivre plus de 100 cibles et d’en engager 12 simultanément. La Russie essaya récemment de vendre ce système à l’Iran mais la transaction fut arrêtée à cause de pressions de la part des Etats-Unis et d’Israël.

L’armement de la Syrie avec ces moyens extrêmement efficace de défense anti-aérienne n’est pas de bonne augure dans la perspective de la planification d’une “zone de restriction aérienne” par les puissances occidentales. Des rapports circulant cette semaine ont dit que des avions de combat turcs et d’autres états arabes entreraient bientôt l’espace aérien syrien sous couvert d’une cause “humanitaire” avec l’appui logistique des Etats-Unis.

“Avec les missiles, le rapport dit que la Russie a installé des systèmes de détection radar très avancés dans toutes les installations militaires et industrielles clef de la Syrie. Le système radar couvre également les zones au nord et au sud de la Syrie, où tout mouvement de troupes et d’engins aériens vers la frontière syrienne sera détecté. Les cibles radar incluent également la plupart du territoire d’Israël ainsi que la base militaire turque d’Incirlik qui est utilisée par l’OTAN”, dit le rapport.

Le ministre des affaires étrangères français Alain Juppé a assuré hier les forces d’opposition syrienne que les puissances de l’OTAN planifient une intervention militaire en imposant un “couloir humanitaire ou des zones humanitaires” au nom de la protection des civils des soi-disant abus du régime Al-Assad.

La possibilité de voir des attaques aériennes se déclencher contre la Syrie sous couvert de “cause humanitaire” devient de plus en plus probable considérant le fait que le porte-avion américain George H.W. Bush vient d’être positionné près des côtes syriennes ces derniers jours, après avoir quitté son poste traditionnel juste à l’écart du détroit d’Hormuz.

Les tensions ont subi une autre hausse hier après que l’ambassade des Etats-Unis à Damas ait sommé ses citoyens de quitter la Syrie “immédiatement”, alors que le ministre turc des affaires étrangères a dit à ses concitoyens d’éviter de voyager en Syrie lors de le retour d’Arabie Saoudite.

Comme nous l’avons précédemment noté, attaquer la Syrie ne pourrait être qu’une entrée pour faciliter un assaut sur l’Iran car Téhéran a promis de défendre son allié.

 http://resistance71.wordpress.com/2011/11/25/syrie-et-preparation-de-la-3eme-guerre-mondiale-ou-sachemine-ton-vraiment-vers-une-nouvelle-guerre-froide/

5 commentaires sur “Des armes russes pour la Syrie

  1. La provocation des occidentaux, avec l’aide de leurs « servants arabes », contre la Syrie, qui représente la dernière ligne de défense contre la « normalisation » avec Israël, et la mise en place du Grand Moyen Orient, « soumis » à l’Axe Washington-Tel Aviv, pourrait-elle trouver sa fin, avec ce coup d’arrêt, et cette démonstration de muscles russes ?
    Pas si sûr, malheureusement, car, contrairement à ce qui s’est passé en Novembre 2008, lorsque l’OTAN qui s’était crue en « terrain conquis en Georgie », et s’était vue rappeler à l’ordre par l’ours russe, ni les arabes, ni leurs « mentors » israéliens, européens et surtout US, ne croient cette fois-ci, que les russes risqueraient une conflagration mondiale, pour préserver la dignité d’un régime syrien, qui a perdu tous ses soutiens nationaux, dès le moment où, au lieu de réagir énergiquement et dès le début, contre les provocation saoudiennes et libanaises suscitées par la CIA et le Mossad, a préféré « négocier » contre les « avants gardes arabes » au service de l’occident.
    Aujourd’hui, l’Occident est en terrain conquis, grâce à l’appui de ses « monarchies pétrolières » qui ont tout intérêt à protéger les intérêts occidentaux, pour bénéficier de leur propre pérennité, que de protéger la patrie arabe, de nouveau confrontée à un nouvel accord « Sykes Picot », conclu cette fois-ci, entre Israël, USA, pays arabes-SOUMIS…

    • Cher Si Abdel Madjid

      Je pense que vous êtes dans le vrai quoique certains signes, dont notamment une certain fléchissement de la position turque, du moins dans le ton de sa diplomatie, laissent supposer que l’on s’achemine vers une accalmie précaire sur le front de la confrontation. Il faudrait ajouter à cela, la fermeté du régime Syrien et une prise de conscience de l’opinion publique arabe et internationale, avec les leçons de l’expérience libyenne, que les légitimes revendications des syriens à la liberté et à la démocratie n’ont pas besoin d’une intervention étrangère pour être exhaussées. C’est peut-être juste un sursis! Ah si les Borhane Ghoulioune et autres supplétifs du CNT réalisent enfin que la Syrie « démocratisée » par les frappes de l’OTAN, ne serait pas meilleure que l’Irak voisin même au bout de 10 ans d’occupation?

  2. Rien dans le monde n’est tout blanc ou tout noir… mais je pense que la Russie aime provoquer l’OTAN, l’on ne peut pas blamer les USA en disant qu’ils on seulement des vus économique en Syrie et en Iran et dire a contrario que la Russie est « toute gentille » ! Les dirigeant russes se rangent souvent du coter des dictatures ( notament en Lybie elle ne voulait pas d’une intervention) mais si elle réagi ainsi ce n’est pas uniquement par bonté envers ses alliés respectif mais aussi parce qu’elle a de nombreux contracts commerciaux avec la Syrie et l’Iran, et j’ai egalement l’impréssion parfois que la Russie garde en elle un puissant desirs d’elargissement de son pays par la guerre ( il y a 3 ans en Géorgie par exemple, Géorgie qui était une des 15 anciennes républiques soviétiques de l’URSS)… je conclu seulement en disant que l’OTAN aime savoir qu’elle « dirige » le monde, et la Russie aime beaucoup provoquer celle-ci, ce qui est sur c’est que si les tensions persistes, un conflit d’envergure planetaire ne serait pas impossible malheureusement…

  3. Great article. Thank you to tell us more useful information. I am looking forward to reading more of your articles in the future.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :